Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du décembre 18, 2011

Le Canada abandonne Kyoto

Le canada a décidé d'abandonner le protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre. Les raisons évoquées par le ministre de l'Environnement du Canada, Peter Kent, sont : les deux plus grands pollueurs de la planète, les États-Unis et la Chine, n'ont pas ratifiés cet accord et, en plus, le Canada étant dans l'impossibilité de respecter la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 6% d'ici 2012, le pays allait donc devoir payer des pénalités de 14 milliards de dollars, ce qui équivaudrait à 1600 dollars per capita. Ce que l'ancien ministre libéral de l'Environnement démentait du revers de la main.

L'actuel ministre de l'environnement, Peter Kent, serait-il un fabulateur? En remontant au propos tenu en 2003 par le Premier ministre Stevens Harper sur le prétendu complot socialiste contre l'économie de marché, cela devient plus clair et nous indiquent la vision rétrograde du gouvernement conservateur. Aussi, les groupes écolo…

Le père Noël arrive en Haïti

Le père Noël, en la personne du président de la République, Michel Martelly alias Sweet Micky, est en pèlerinage de distribution de cadeaux de Noël. Le chef de l'État et sa femme visiteront six villes durant la saison des fêtes de Noël. La semaine dernière, soit le 17 décembre, il était à Port-de-Paix et, hier, il était au champ de Mars, non loin du palais national, pour la distribution de cadeaux, le tout dans une ambiance de kermesse, animée par les groupes musicales T-Vice et RAM, en compagnie de son bras droit, le fameux Roro Nelson. La générosité du président par des cadeaux importants, tels que des voitures, des motocyclettes et des enveloppes d'argent, est une opération de charme qui dénote le caractère populiste de ce président.


Cette opération de charme coûte au trésor public la rondelette somme de 10 millions de dollars. Il est sûr et certain que cette action est très appréciée par une frange importante de population, soit la plus déshéritée. En plus, pour une popul…

Haïti is open for business

Martelly sur tous les fronts
Cette semaine, Haïti a connu une effervescence en ce qui a trait aux projets d'investissement, soit par la conférence de deux jours à l'hôtel Karibe où s'est réuni environ 500 investisseurs étrangers afin de leur présenter les opportunités qu'offre le pays. Le Lundi 28 novembre, c'était l'inauguration du Parc industriel du Nord. Lors de la conférence, le gouvernement a annoncé la création d'un guichet permettant aux investisseurs d'enregistrer leurs entreprise à l'intérieur de 10 jours. Deux jours plus tard, Michel Martelly accompagné d'une forte délégation gouvernementale, s'envolait pour Caracas, la capitale du Venezuela au sommet des Chefs d'État et de gouvernement de la Communauté des États latino-américains et caraibéens (CELAC). Le président ne chôme vraiment pas.

Une rupture libératrice
Que l'on soit pro ou contre Martelly, une chose est sûre, il est en rupture dans son approche du développement …