Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du juillet 22, 2012

Martelly et Lamothe : La fourberie comme formule de gouverner

La déclaration, à l’emporte-pièce, du garde des sauts de la république, M. Jean Renel Sanon, devant la commission justice et paix du parlement, selon laquelle l’ex-commissaire du Gouvernement se serait trompé de bonne foi lors de l’arrestation du député Arnel Bélizaire, voulant ainsi justifier sa nomination comme juge de paix, est un véritable accroc à la démocratie haïtienne. En effet, l’indulgence de l’équipe au pouvoir pour les bandits notoires, dont Gaby Silencieux, nommé Délégué du nord alors qu’il est recherché par la police, en dit long sur leur complaisance envers ces malfrats. Pourtant, le locataire du Palais National fait très peu cas des récriminations de la société civile et de l’international; Il s’entête dans les nominations des personnages au passé très peu reluisant.
De plus, profitant de cette tribune de parle-menteur, le ministre de l’injustice a aussi remis en question les attributions du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), dont les membres ont finalemen…