Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette ambassadeur

L’indépendance haïtienne est un leurre!

Sincèrement avec mes compatriotes je perds le Nord(lol). Disons qu'ils sont insaisissables. Comment identifier un objet qui n'existe que dans l'imaginaire? Une hallucination, n'est-ce pas un mirage? Voilà. Nous avions bien fait 1804, mais avions-nous compris les circonstances et les aléas, pris comme un tout dans leurs rapports dialectiques, donc le résultat est nécessairement le produit, souhaité ou pas, des circonstances? La société dominguoise était divisée entre Maitres, Libres et Esclaves. Deux catégorie de libres : anciens et nouveaux. Deux catégories d'esclaves: créoles et bossales. Les premiers esclaves domestiques et/ou ateliers; les seconds esclaves des champs. Toute cette catégorisation sociale est traversée par une certaine catégorisation épidermique, sauf au sommet où les Maitres étaient majoritairement des blancs. Mais aussi dans cette catégorie, ils y avaient aussi un minimum d'affranchis.
Autre point important à noter : plus de la moitié des …

Haïti : crise de l’État, crise sociétale

Après 4 mois de crise politique entre le parlement et la présidence, suite à l’arrestation du député Arnel Bélizaire, cette dernière semble s’en sortir de l’impasse occasionnée par cette situation. La chambre des sénateurs, par la mascarade du mois de novembre, avait en quelque sorte éludé la crise sans prendre des actions contre le président, sinon la commission chargée de vérifier la nationalité du président et des membres du gouvernement de Gary Conille. L’amateurisme de cette dite commission, qui n’a au fond rien prouvé, sinon que des accusations laissant planer plus de doute et  une population désabusée par une enquête qui piétine, ainsi provoque le ras-le-bol de cette dernière. Alors que tout le monde attendait le verdict de la chambre des députés le deuxième lundi du mois de janvier. L’enquête du sénat se poursuivait, les députés se sont mis en retrait jusqu’à cette semaine où ils ont décidé de sursoir, pour l’instant à la mise en accusation du chef de l’État, en la personne d…

La nationalité de Michel Martelly est douteuse

Après le tapage médiatique du président Michel Martelly en exhibant ses huit passeports haïtiens, le parlement haïtien n’en démord pas et signe que le chef de l’état reste et demeure suspect de double nationalité. L’argument en béton armé de Michel Martelly, en plus des passeports, est la déclaration de l’ambassadeur américain qui affirme que celui-là n’est pas citoyen américain. Pourquoi donc le doute persiste?

Trois arguments vont dans ce sens. Le premier est que l’étude des huit passeports par le corps législatif soulève des interrogations inquiétantes et judicieuses. Un des passeports a été trafiqués : au lieu de trente-deux pages, il en possède trente-trois. Le deuxième concerne la double identité : le président est connu aussi sous le nom de Michael Martelly. Alors que l’ambassadeur américain s’est prononcé sur la nationalité de Michel Martelly et non de Michael Martelly. Le troisième finalement est l’affirmation du sénateur Anick François Joseph que le 21 novembre 2007 voyageait…

Michel Martelly Prouve sa nationalité haïtienne

Michel Martelly a présenté ses huit passeports haïtiens au Palais national en présence de journalistes, des membres démissionnaires du gouvernement de Gary Conille et du corps diplomatiques. L’ambassadeur des États-Unis, Kenneth Merten, a solennellement déclaré que le chef de l’état n’est pas citoyen américain. Par cette opération médiatique d’envergure, le président vient de marquer un point important dans ce conflit qui l’oppose au sénat de la République.



Cependant, des points importants restent obscures : le président n’a apporté aucun éclaircissement sur sa double identité qu’a révélé le sénateur de l’Artibonite, Anick François Joseph. Selon ce dernier, des documents officiels aux États-Unis font mention de Michael J. Martelly dans plusieurs transactions financières ou  affaires judiciaires au lieu de Michel J. Martelly. D’un autre côté, l’ambassadeur américain serait-il assez crédule d’omettre de vérifier la double identité du président haïtien avant de se prononcer officielleme…