Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette finance

Euro vivra ou mourra

Prédiction catastrophique pour l'euro
Dans une entrevue, le 25 novembre 2011, accordée à Le Monde.fr par Jacques Attali, il prévoyait la disparation de la monnaie européenne dans une proportion d'une chance sur deux si certaines mesures n'ont pas été prises d'ici Noël.

Remèdes pour sortir de la crise de l'euro
Les trois mesures que doivent prendre l'Europe sont : premièrement, le rachat par la Banque centrale européenne des obligations d'État; deuxièmement, sur le contrôle budgétaire des États membres de l'Union; Troisièmement, permettre à l'Europe de prêter des eurobonds (obligations européennes).

Message partiellement entendu
La troisième mesure a été conclue, aujourd'hui, le 9 décembre 2011, par tous les membres de l'Union, à l'exception du Royaume-Uni qui s'est auto-exclu. Dans ces circonstances, on peut dire que Jacques Attali a été, en partie, écouté. En conséquence, est-ce que la prédiction de l'effondrement de l'eur…

Jacques Attali : analyse fondamentale de la crise financière et économique

Dans l'Express du 27 novembre 2011, Jacques Attali a livré une analyse extraordinaire de la crise financière et économique. En quelques mots, il a touché fondamentalement ce qui fait problème dans le système capitalisme. Dans cet article, l'auteur fait une radiographie des problèmes congénitaux du système, tant du point de vue de la circulation que de l'échange des marchandises. L'outil de la circulation des biens est la monnaie qui est une facilitatrice exceptionnelle dans l'échange des biens entre les acteurs économiques. En revanche, les ressources sont limitées: les matières, l'énergie, et j'en passe.

Le besoin insatiable du capital de faire fructifier à l'infini ses profits l'amène à créer des subterfuges par le biais du secteur financier pour multiplier à l'infini la capacité de croître les capitaux. Ce qu'on oublie trop souvent c'est que la contrainte de la rareté,- puisque les ressources sont limitées -, nous impose des choix ra…

Attaly rebondit

Dans mon billet «euro: vivra ou mourra» sur la prédiction de Jacques Attali de la disparition de l'euro d'ici Noël, je disais, suite à l'entente du 9 décembre des 26 pays de l'Union européenne, à l'exception de la Grande-Bretagne, que ce traité répondait à la troisième mesure proposée par le professeur Attali, et je me demandais si les prédictions de l'effondrement de la monnaie européenne tenait encore suivant son analyse. Dans un billet signé par l'auteur dans l'Express, sans infirmer ni confirmer son pronostique, n'est pas moins pessimiste sur la capacité de l'Europe à repenser l'avenir. L'accord de Bruxelles, selon lui, ne fait que démontrer que l'État est une vache à lait des grandes institutions financières, que le problème de l'euro reste entière.

Les 7 mesures qu'aurait décidé l'accord de Bruxelles, dont 4 nous intéressent ici, nous fait montre la nécessité d'un nouveau contrat social. Une des mesures est qu…