Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette pot-de-vin

LE CSPJ RATERA-T-IL SON RENDEZ-VOUS AVEC L’HISTOIRE?

L’opinion publique haïtienne est accoutumée avec les sempiternelles histoires de pots-de-vin qui altèrent profondément toutes les composantes de la société haïtienne. Cependant, la corruption et la mainmise des hauts fonctionnaires ont atteint son apogée, après l’avènement au pouvoir de M. Joseph Michel Martely, dû au manque de vision à long terme du gouvernement. D’aucun pensait que le gouvernement Martelly-Lamothe était de bonne foi lorsqu’ils ont manifesté leur volonté de finir avec le cycle infernal des institutions provisoires dont le Conseil Électoral, et de consolider l’indépendance du pouvoir judiciaire. Le sort en est jeté!

Malgré les nombreux scandales qui ont éclaboussé le système judiciaire dans le passé, on se croirait à l’abri des supercheries d’une fonction publique gangrénée, après l’entrée en fonction des membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ). Mais l’histoire vient de nous prouver le contraire. En effet, les organisations de la société civile, l’Ass…

La ratification de Laurent Lamothe, une vaste politique de corruption

Où va Haïti ? On se serait fortement tenté de répondre par la négative dans la mesure où sur l’échiquier politique, les acteurs sont de si peu calibres, et de malhonnêteté évidente, qu’ils n’inspirent aucune confiance. Je parle particulièrement du parlement et de l’exécutif en général. L’approbation par le sénat, il y a plus d’une quinzaine de jours, de Laurent Lamothe suite à un rapport à l’emporte-pièce sur son éligibilité ou pas et le saupoudrage pécuniaire ou autres de plusieurs sénateurs, et les allégations de pots-de-vin de Lamothe pour acheter le vote de certains députés cette semaine pour sa ratification comme Premier ministre, pourrait amener le plus optimiste des observateurs de la scène politique à perdre tout espoir d’une lueur de sortie aux enfers d’Haïti.

Le Premier ministre ratifié par le parlement est crédité de l’épithète dynamique, surement par ce qu’il a orienté la chancellerie vers son fameux slogan de la diplomatie des affaires. Cette absurdité de la diplomatie des…

Haïti : crise de l’État, crise sociétale

Après 4 mois de crise politique entre le parlement et la présidence, suite à l’arrestation du député Arnel Bélizaire, cette dernière semble s’en sortir de l’impasse occasionnée par cette situation. La chambre des sénateurs, par la mascarade du mois de novembre, avait en quelque sorte éludé la crise sans prendre des actions contre le président, sinon la commission chargée de vérifier la nationalité du président et des membres du gouvernement de Gary Conille. L’amateurisme de cette dite commission, qui n’a au fond rien prouvé, sinon que des accusations laissant planer plus de doute et  une population désabusée par une enquête qui piétine, ainsi provoque le ras-le-bol de cette dernière. Alors que tout le monde attendait le verdict de la chambre des députés le deuxième lundi du mois de janvier. L’enquête du sénat se poursuivait, les députés se sont mis en retrait jusqu’à cette semaine où ils ont décidé de sursoir, pour l’instant à la mise en accusation du chef de l’État, en la personne d…